Astuces et Conseils pour gérer son stress en entretien

Le stress en entretien est l’ennemi de tous.Vous redoutez d’être envahi et paralysé par un mauvais stress, pire vous redoutez d’être votre pire ennemi et de révéler à votre futur employeur un tempérament différent voire décevant ? Alors ces quelques lignes devraient donc vous aider à vous préparer. Ainsi votre réussite sera 90% de préparation !

Contre le stress : une préparation méthodique et assidue sur vos points forts

Le stress est un ensemble de réactions de l’organisme lorsque celui-ci est soumis à des difficultés.

Tout d’abord identifiez vos succès professionnels: comme la Productivité dans les clôtures, ou la Mise en place de procédures, ou encore la Mise en place d’une comptabilité analytique, et même la migration d’un système d’information, fédération d’équipes, amélioration d’outils d’analyse…

Travaillez cependant avec méthode ces sujets qui vous permettront une entrée en matière sereine et une meilleure confiance en vous.

Votre grille de préparation doit répondre aux items suivants : objectifs attendus, moyens mis en place, contraintes rencontrées, résultats obtenus. Vous devez travailler sur la forme : la clarté est primordiale !

Pour diminuer le stress en entretien : une revue de vos points de difficultés

Ceux sont les sujets difficiles ; expérience douloureuse, échecs professionnels, échecs personnels, qui laissent une trop grande place à l’émotion. Ces difficultés nous touchent personnellement et nous éloignent de tout discours objectif.

Recensez clairement et avec exhaustivité les sujets, les questions, les situations qui vous inhibent.

Répondez  rationnellement à chacun de ces points de difficultés  avec un prisme professionnel et non personnel ! Travaillez votre grille de préparation en répondant clairement aux questions « quand comment et pourquoi  ces difficultés-évènements » et  jusqu’à ce qu’elles soient intelligibles, factuelles et compréhensibles.

En entretien vous retracerez des faits et non des émotions ! Vous limiterez ainsi le sentiment  d’être jugé. Ces faits vous sont arrivés il faut donc les assumer.

Quand bien même l’exercice deviendrait-il trop périlleux alors sachez vous stopper dans vos explications. Il est inutile de vous abimer…

Atout contre le stress en entretien : la concentration 

Commencez par être concentré. Un exercice d’embauche doit mobiliser toute votre attention et votre concentration. Bannissez  définitivement l’adage « on verra comment cela se passera… » !

Afin de restituer avec exactitude les informations utiles et judicieuses pour votre interlocuteur ; il faut être extrêmement concentré !

Vous devez apprendre à ne pas être désarmé face à l’imprévu ! Un lieu de rdv introuvable, un retard subi injustement, un lieu insolite, une personne connue dans l’entreprise… Vous ne maitriserez pas tout, en revanche vous vous adapterez au mieux sans vous déconcentrer. Délestez-vous de toutes pensées inutiles avant l’entretien, imposez-vous une réelle coupure avec le monde extérieur au moins 1/2heure avant.

Enfin, n’oubliez pas que de se rendre à un entretien n’est pas une visite touristique, c’est un acte décidé, motivé et engagé.

Forcez votre esprit à être dans le meilleur état d’esprit !

Un sportif de haut niveau concourrait-il sans avoir comme unique objectif de gagner ?

Alexandrine Ayache