Bonnes résolutions professionnelles !

Quelles sont les bonnes résolutions de cette nouvelle année ?

« Il faut savoir ce que l’on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire » – Georges Clémenceau. 

Nous sommes spécialistes depuis plus de 15 ans dans l’évaluation et le recrutement sur les métiers exclusifs de la comptabilité et de la finance. A cet effet, nous accompagnons des milliers de candidats dans leur projet d’accélération de carrière. Aussi le changement d’année, ou apanage des bonnes résolutions, favorise une réflexion personnelle sur ses propres aspirations. Ainsi nous vous proposons de structurer votre pensée afin de ne pas vous disperser, voire vous illusionner et éviter de vous désorienter… 

1 – Savoir ce que l’on veut ou construire son bilan personnel 

Tout d’abord, adoptez comme bonne résolution un réflexion sur vous -même. En effet notre métier est d’accompagner un candidat à prendre SA bonne direction. Alors l’exercice n’est pas un travail psychanalytique mais bel et bien un accompagnement individuel professionnel, pédagogique et objectif. 

Aussi conjecturer sur l’avenir d’un candidat passe incontestablement par une analyse exhaustive de son passé professionnel et la réalisation d’un bilan de ses compétences techniques. Donc donnez-vous les moyens de réussir cet exercice et faites-vous accompagner par un professionnel. Par conséquent vous devez disposer d’un « miroir » intégral et didactique de vos compétences acquises. Et ce « reflet » ou outil technique étalonnera l’échafaudage de vos pistes professionnelles les plus pertinentes et les épanouissantes. 

2 – Avoir le courage de le dire ou caractériser précisément son projet 

Une bonne résolution c’est d’être courageux ! Car édifier une bonne résolution peut être salutaire, faut-il passer le cap de la réflexion solitaire. Nos candidats nous livrent alors fréquemment leur solitude face à cet exercice. Livrer « en pêle-mêle » ses interrogations ou ses doutes peut déstabiliser son entourage proche. Souvent nous rencontrons des candidats qui sont  désorientés par cette ambivalence : une motivation aboutie de vouloir changer pourtant paralysée par l’effroi d’une telle mutation. Notre accompagnement doit être méthodique, quasi scientifique et sans risque pour le candidat. le bilan des compétence techniques permet de rassurer et de travailler sur des projets pragmatiques, réalisables et conformes au marché de l’emploi! 

3 – Avoir le courage de le faire ou rencontrer les bons interlocuteurs 

Puis une fois que le ou les projets sont identifiés, il faut se confronter à la réalité du marché et d’un futur employeur. De la même façon faites-vous aider et par des professionnels reconnus. En effet nous accompagnons des candidats qui pour la majorité sont en poste. Il est primordial de travailler sur votre futur nouveau chapitre professionnel dans la plus stricte confidentialité. Soyez vigilant au respect des chartes de confidentialité. Je dispose de trop d’anecdotes effarantes de candidats usurpés de fausses promesses, apprenant que leur propre employeur est informé de leur réflexion professionnelle. Notre engagement au quotidien est issu de nos formations; nous sommes soumis à la confidentialité la plus stricte avec un engagement le plus absolu. Et c’est précisément dans ces conditions qu’un candidat rencontre, compte tenu de son projet construit, un employeur qui lui-même dispose des mêmes attentes. 

Pour conclure « Avec engagement et déontologie nous accompagnons au quotidien, des professionnels du chiffre, candidats ou entreprises, afin de dynamiser significativement leur avenir ! 

Enfin que cette nouvelle année vous soit une excellente année ! « 

Alexandrine Ayache