Comptable immobilisation

Missions

Le comptable immobilisations exerce son métier sous la responsabilité du directeur comptable, chef comptable ou comptable général.

Ce métier très spécialisé consiste à :

  • Autoriser l’ouverture des comptes de fournisseurs immobilisations après analyse et audits
  • Validation des engagements en fonction des budgets
  • Décider de l’activation des charges en immobilisations
  • Valider les paiements en fonction des situations reçues
  • Valider et enregistrer les transferts d’immobilisation entre sociétés (prix de transfert, suivi des plus-values intra groupes)
  • Valider les taux d’amortissements économiques, comptables et fiscaux en fonction de la politique groupe et des normes comptables (PCG, IFRS…)
  • Valider la provision pour grosses réparations
  • Négocier les tarifs et la politique de la flotte véhicules de l’entreprise
  • Analyser les contrats de locations longue durée (LLD, LOA) et crédit bail
  • Analyser en partenariat avec la direction financière le volume des investissements et des financements prévus.
  • Gérer l’impact des investissements sur le FDR de l’entreprise.

Le comptable immobilisation doit savoir dialoguer, échanger avec plusieurs services et s’adapter en fonction des interlocuteurs (comptable auxiliaire, conducteurs de travaux, gestionnaire, ingénieurs..).

 

Aptitudes

Le comptable immobilisations apprécie le travail en équipe, doit être à l’aise avec les outils informatiques (Logiciel Comptable, SAP, EBP, Sage, Cegid, Excel…)

Ses qualités sont le dynamisme, la curiosité et la rigueur.

 

Carrière et Salaire

Formation

La formation initiale est un BAC + 2/3 : BTS en Comptabilité et en Gestion des Organisations ou DUT en Gestion Option Finance/Comptabilité.

L’expérience sera très appréciée dans les grandes entreprises avec une maîtrise de la langue anglaise.

Salaire

L’expérience permet au comptable d’évoluer en terme de rémunérations :

Le confirmé évolue entre 30 K€ à 35 K€

Le sénior évolue entre 35 K€ et  40 K€.

Evolution

Les années d’expériences suivies d’une formation complémentaire pourraient amener le comptable immobilisations vers un poste de responsable de la comptabilité immobilisations au siège voire comptable unique ou comptable général, après la maîtrise de l’ensemble des cycles auxiliaire.